La découverte du plâtre ne date pas d'hier !
Il y a 40 millions d'années, sa matière première, une roche minérale appelée "gypse" s'est sédimentée pour former d'épaisses couches.
Aujourd'hui, le gypse est extrait de carrières à ciel ouvert ou de galeries souterraines, puis traité dans des usines situées à leur proximité.
On le concasse, on le cuit dans des fours à basse température et on le broie finement pour obtenir le plâtre en poudre.
Gypse : le cycle du plâtre
Le gypse devient plâtre ... Et le plâtre redevient gypse ! Découverte Exploitation Remblaiement Fin de vie Utilisation Mise en œuvre Transport et stockage Fabrication de produits plâtre Production de plâtre Autres applications

Découverte

Un engagement de respect du cadre de vie dès la découverte du gisement.
Avant d’être autorisés à exploiter le gisement, les industriels réalisent une étude d’impact environnemental et établissent un projet de réhabilitation du site validé par les autorités administratives.

Exploitation

L’exploitation de la ressource
Les carrières d’extraction ont une durée de vie moyenne de 30 ans. À l’initiative des industriels, des Commissions Locales d’Information et de Suivi (C.L.I.S.) assurent aux riverains des carrières la préservation de leur qualité de vie. Ces commissions réunissent les élus locaux, la préfecture, les riverains, les associations et les industriels. Une surveillance quotidienne des carrières est aussi assurée par les industriels.

Remblaiement

Le réaménagement des sites
Dans le cadre des projets de réhabilitation, les industriels assurent la mise en sécurité des sites et réaménagent les carrières en créant des parcs naturels, des espaces verts, agricoles... Ces projets, pilotés par les industriels avec la collaboration de sociétés de conseil en ingénierie écologique, sont menés en partenariat avec l’administration, les communes et les associations locales de protection de l’environnement.

Fin de vie

La valorisation des matériaux
Face aux enjeux environnementaux, les industriels mènent une politique active en matière de gestion de déchets de fin de vie de leurs produits. Le plâtre comme le papier sont recyclables. Aussi, dès lors que l’organisation des chantiers le permet, les chutes de plaques de plâtre sont stockées à l’abri, triées puis expédiées vers des ateliers de recyclage. Séparés des produits de finition, carton et plâtre sont ensuite valorisés comme matière première sur les sites de production. A défaut, les déchets de chantier sont évacués vers des installations de stockage de déchets non dangereux.

Utilisation

Des applications nombreuses et très variées
Pour la sécurité, la santé, l’esthétisme, la performance, le confort, dans le cadre de tout projet de construction du plus simple au plus complexe... Le plâtre est toujours la solution idéale.
Pièces humides : plaques hydrofugées.
Systèmes de protection contre l’incendie : plaques feu.
Résistance aux chocs : plaques de très haute dureté.
Absorption acoustique : plaques perforées.
Isolation acoustique : plaques épaisses.
Décoration : plaques pré-imprimées.

Mise en œuvre

Une mise en œuvre facile, sans risque et optimisée
La plaque de plâtre, posée à sec, n’induit pas de temps de séchage, optimise la productivité et réduit les nuisances de chantier (rejets de l’eau polluée, poussières, bruits...). La mise en œuvre, selon le DTU en vigueur, requiert un matériel adapté mais ne nécessite pas d’équipement de protection spécifique. Les plaques, dont les dimensions disponibles sont très variées, permettent une utilisation optimale afin de réduire les déchets sur chantier.

Fin de vie

La valorisation des matériaux
Face aux enjeux environnementaux, les industriels mènent une politique active en matière de gestion de déchets de fin de vie de leurs produits. Le plâtre comme le papier sont recyclables. Aussi, dès lors que l’organisation des chantiers le permet, les chutes de plaques de plâtre sont stockées à l’abri, triées puis expédiées vers des ateliers de recyclage. Séparés des produits de finition, carton et plâtre sont ensuite valorisés comme matière première sur les sites de production. A défaut, les déchets de chantier sont évacués vers des installations de stockage de déchets non dangereux.

Autres Applications

  • Construction : plâtre pour enduits, carreaux de plâtre, staff, stuc.
  • Industries : céramique, médicale, dentaire.
  • Agriculture

Production de plâtre

Une production peu consommatrice d'énergie et sans déchet
Concassage, criblage, homogénéisation, cuisson à basse température (150°C) ..., les différentes étapes de production du plâtre sont peu consommatrices d'énergie et ne génèrent aucun déchet.